INFOS

495 Route de Saint-Gervasy

30129 - Redessan

Mentions Légales

R.C.S. Nîmes 793 172 735

SAS Capital social 119 450 €

NOTRE HISTOIRE

UNE HISTOIRE À VOUS RACONTER, UN ESPRIT À VOUS TRANSMETTRE..

Voici notre histoire, notre univers...

Comme la ritournelle qui anime les guinguettes des bords de Seine, revient toujours la fameuse question…

Mais pourquoi avoir choisi le nom John Mc Wilson Cycles ?

Nous allons vous répondre, sans langue de bois…

Premièrement si nous avions appelé nos vélos, trucmuche, hirondelle ou je ne sais quoi comme xr789, vous pensez bien que cela aurait été moins glamour et surtout cela ne nous correspondrait pas.

Nous sommes des passionnés de musique, de cinéma, de sport, etc. La vie est une histoire entre deux mondes, celui du rêve et du réel.

Nous avons donc choisi John Mc Wilson Cycles.

JOHN pour John Lennon, de son vrai nom John Winston Ono Lennon, musicien, guitariste, auteur-compositeur, chanteur et écrivain britannique. Il est le fondateur des Beatles, groupe musical anglais au succès planétaire depuis sa formation au début des années 1960. Au sein des Beatles, il forme avec Paul McCartney l'un des tandems d'auteurs-compositeurs les plus influents et prolifiques de l'histoire du rock, donnant naissance à plus de deux cents chansons.

MC pour Steve McQueen, de son vrai  nom Terrence Stephen McQueen,  acteur, producteur, pilote automobile et pilote de moto américain. Surnommé « Le Roi du cool », ses rôles d'antihéros se développèrent au plus fort de la contre-culture des années 1960 et firent de lui l'un des acteurs les plus populaires au box-office des années 1960 et 1970.

WILSON pour Brian Wilson, de son vrai nom Brian Douglas Wilson, musicien américain, chanteur, compositeur et producteur de disques qui a cofondé les Beach Boys. Brian Wilson est connu pour ses approches non orthodoxes à la composition de bruit et à la maîtrise des techniques d'enregistrement, et il est largement reconnu comme l'un des auteurs les plus innovateurs et significatifs de la fin du 20ème siècle. Il est souvent décrit dans les médias comme un "génie". Nous le confirmons, il est un génie.

CYCLES pour vélo, de son vrai nom vélocipède, est un véhicule terrestre, entrant dans la catégorie des cycles. En 1817, le baron allemand Karl Drais von Sauerbronn invente sa Laufmaschine ou « machine à courir » qui est présentée à Paris le 5 avril 1818 (Brevet d'importation français déposé par Louis-Joseph Dineur au nom du Baron Drais le 17 février 1818 : sous l'appellation d'une « Machine dite vélocipède. »). La draisienne (version 1817) possède deux roues alignées, reliées à un cadre en bois par des fourches, la roue avant pouvant pivoter latéralement, et elle est équipée d'un rudimentaire frein à sabot sur la roue arrière. Cet engin connait un certain succès, en particulier en France puis au Royaume-Uni. Dans ce pays, il sera nommé « hobby-horse ».

La première conception visuelle attestée d'un deux-roues de type bicyclette est due à Alexandre Mercier. Elle figure dans son brevet du 8 mai 1843. Le pédalage est alternatif, à l'instar des Lévocyclettes Terrot des années 1910. C'est également le premier exemple probant d'équilibre soutenu sur deux roues. 

Comme vous l’avez compris, nous aimons l’authentique et le fait de se déplacer avec un véhicule qui à plus de 175 ans, nous va à ravir.

Nous imaginons, nous créons, nous assemblons, nous mélangeons des époques et des matières. Nous donnons vie à cette passerelle qui fera vibrer les deux mondes. Nous ne sommes que des révélateurs de l'authentique. Notre liberté nous pousse au delà de l'horizon, pour nous permettre de toujours cultiver l'essence du sublime.

La liberté c'est d'aimer.

John Mc Wilson Cycles

 

 

 

 

 

Windmills Of Your Mind - Sharleen Spiteri
00:00 / 00:00
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • LinkedIn Social Icon